1989
Le Conservatoire

Peter Van den Eede et Bas Teeken se rencontrent au Conservatoire royal d'Anvers, dirigé à l'époque par Dora Van der Groen. Deux ans après la fin de leurs études, ils créentDe Gebiologeerden(Les Fascinés). La première du spectacle, le 27 mai 1989 à la Salle Noire de deSingel, marque les débuts de la Cie. De Koe.

1990
De Gebiologeerden (Les Fascinés)

En 1990-1991, De KOE – sous l'égide de la compagnie De Tijd – tourne avec une version remaniée de De Gebiologeerden, qui récolte des critiques élogieuses et fait connaître la compagnie.

1991
Epiloog van de Eenzaamheid (épilogue de la solitude)

Pour le deuxième spectacle présenté par De KOE, Epiloog van de Eenzaamheid, de nouveaux acteurs arrivent :Diane Belmans et Dirk Tuypens – qui continuent à travailler avec De KOE au cours des années suivantes –, et Els Olaerts.

1992
Les premières années

Steven Van Watermeulen et Frank Focketyn contribuent également à forger l'image de De KOE dans les années 1990, au travers de spectacles comme De Touroperator (Le Voyagiste) et Hamlet d'Ivo van Hove.

1993
Drie Koningen (Trois Rois)

En 1993, la Communauté flamande reconnaît officiellement De KOE en lui accordant des subventions. Avec Drie Koningen (Steven Van Watermeulen, Frank Focketyn, Koen De Bouw) et l'installation-performance De rest is overschot (Le reste, c'est du surplus), le compagnie crée cette année-là deux spectacles sur le thème du pouvoir.

1994
Talkshow

En 1994, De KOE part en tournée avec Monoloog geterroriseerd (Monologue terrorisé) et prépare Talkshow I, une pièce de théâtre inspirée de ce type d'émission télévisée bien connu. Elle réunit des acteurs permanents de De KOE – Focketyn, Teeken, Van den Eede, Belmans – et Tamar Van den Dop. En 1999, le même concept est repris à une plus grande échelle en coproduction avec Het Toneelhuis. Mark Uytterhoeven et Tom Lanoye y participent également.

1995
Menagerie van de Schamele Drie (La Ménagerie des trois miséreux)

De KOE invite l'auteur J.M.H. Berckmans (au centre) à écrire un texte dramatique. Le résultat final n'est pas un nouveau texte, mais un spectacle d'après des nouvelles de Berckmans, intitulé De Menagerie van de Schamele Drie.

1996
In de Gloria (L'état de gloire)

Pour In de Gloria, comme c'était déjà le cas pour Menagerie van de Schamele Drie, Hilde Van Mieghem forme un trio avec Peter Van den Eede et Frank Focketyn.

Van den Eede : « In de Gloria joue sur l'impossible paradoxe d'un drame sans drame, d'un conflit sans conflit. Rien n'y éclate. Ou si ? La balle est dans le camp du spectateur. Si pour l'un il s'agit de terreur et d'agression envers la nature humaine, l'autre y voit un summum de l'amour. »

Également en 1996, Frank Focketyn crée Titel onbekend (Titre inconnu) avec Warre Borgmans.

1997
Lucifer

Deux membres de De KOE, Frank Focketyn et Steven Van Watermeulen, rejoignent les acteurs de la compagnie Het Zuidelijk Toneel pour Lucifer de Vondel, monté par Peter Van den Eede.

« Je ne décris pas un immense virage en montant Lucifer », affirme Van den Eede. « La pièce se situe dans le prolongement de ce qui m'occupe depuis des années. Je fais du théâtre parce que je veux savoir d'où viennent les choses, pourquoi nous faisons certaines choses, je recherche les racines de notre désir de connaissances et de notre besoin forcené de communiquer… En réfléchissant à tout cela, on aboutit aux origines de l'homme. »

1998
My Dinner with André

My Dinner with Andréest la première des nombreuses collaborations entre tg STAN et de KOE, deux ensembles fondés en 1989. D'abord l'objet de réactions critiques de la part de la presse et du public, le spectacle devient « culte » et remporte plusieurs récompenses. Damiaan De Schrijver et Peter Van den Eede le jouent depuis vingt ans déjà et ne sont toujours pas prêts à s'arrêter.
D'autres productions de De KOE en 1998 sont De Slag van Glottis (La Bataille de Glottis) avec Sien Eggers, Anne De Wilde et Luc Nuyens et De Nijl is in Caïro aangekomen(Le Nil est arrivé au Caire).

1999
Bruno, Katelijne, Sien, Lucas

Vers la fin des années 1990, de nouveaux comédiens rejoignent De KOE, tandis que d'autres s'en vont. Bruno Vanden Broecke et Katelijne Damen arrivent respectivement en 1998 et en 1999. Damen partage pendant quelques années la direction artistique avec Peter Van den Eede ; Vanden Broecke fait partie du noyau artistique jusque 2006.
Des acteurs free-lance comme Lucas Van den Eynde et Sien Eggers – qui ont encore participé à des spectacles récents de De KOE, respectivement en 2016 et en 2018 – font leur première apparition.
À côté de Talkshow II, De KOE crée en 1999 une coproduction avec tg STAN, Het Jachtgezelschap (La Société de chasse), d'après le texte de Thomas Bernhard.

2000
Le Conservatoire (bis)

En 2000, Peter Van den Eede encadre IO, le spectacle de fin d'études de la toute nouvelle compagnie SkaGen (Yves Degryse, Valentijn Dhaenens, Korneel Hamers, Mathijs Scheepers et Clara Van Den Broek, ici en scène avec Bruno Vanden Broecke). Les années suivantes, il reste associé à la formation de théâtre du Conservatoire.
La même année, Katelijne Damen crée De Liefde Het Is(L'Amour C'est) avecFrans Van der Aa et Jan Steen.

2001
Van alles naar Allen (De tout d'après Allen)

Stefaan Van Brabandt se produit pour la première fois chez De KOE, dans un pastiche des films de Woody Allen, Van alles naar Allen (avec également, entre autres, Barbara Sarafian, Roselien Dhaenens, Bruno Vanden Broecke et Clara van den Broek). Pendant plus d'une décennie, il reste l'un des moteurs de De KOE.
Cette même saison, Peter Van den Eede et Bruno Vanden Broecke tournent avec In den beginne... Squirrels (Au début… Écureuils), un spectacle inspiré du texte homonyme de David Mamet.
Avec Katelijne Damen, Peter Van den Eede crée Elisabeth en Essex (Élisabeth et Essex).

2002
Natali

En 2002, Natali Broods, qui vient de terminer ses études, se produit dans deux spectacles de De KOE : Kleine Bezetting(Petite Occupation), qu'elle réalise en collaboration avec Bruno Vandenbroecke, et la coproduction avec tg STAN Drie Zusters (Trois Sœurs).
Cette même année, Peter Van den Eede et Damiaan De Schrijver réalisent une nouvelle polycoproduction, cette fois-ci en compagnie de Matthias de Koning ; c'est l'emblématique Vandeneedevandeschrijvervandekoningendiderot(Du sermentde l'écrivain du roi et de Diderot), d'après Le Paradoxe sur le comédiende Diderot.

2003
Poes Poes Poes (Minou, Minou, Minou)

Poes Poes Poes est un spectacle expérimental de grande envergure lancé en 2003, un feuilleton télé hebdomadaire présenté dans des salles de théâtre avant de disparaître à jamais, interprété par une kyrielle d'acteurs de théâtre et de télévision flamands de premier plan, sur un scénario de l'auteur Paul Mennes et réalisé par Frank Van Passel, réalisateur de la série primée Terug naar Oosterdonk.
2003 est une année très chargée pour De KOE, qui tourne aussi avec plusieurs spectacles, dont Quarantaine, De miserie van de jonge Werthers(La Misère des jeunes Werther),Drop Dead Money et Du serment de l'écrivain du roi et de Diderot, la version française de Vandeneedevandeschrijvervandekoningendiderot.

2004
De man die zijn haar kort liet knippen (L'Homme au crâne rasé)

En 2004, le roman réaliste magique De man die zijn haar kort liet knippen de Johan Daisne est considéré comme terriblement daté. Pourtant, le spectacle homonyme de Natali Broods et Peter Van den Eede devient un classique intemporel ; une version française en est même créée en 2014. La pièce s'inspire d'idées présentes dans le roman, sans toutefois reproduire littéralement le récit.
Van den Eede : « Je ne pense pas qu'on ait besoin de toute une histoire pour approfondir les choses. Une histoire est une distraction, l'essentiel est ce qui se situe derrière. J'aime révéler aussi peu que possible au niveau du contenu en laissant la forme déterminer un maximum. Faire de la musique avec aussi peu de notes que possible. »
En plus de ce dialogue intime, De KOE présente en 2004 De Wet van Engel (La Loi d'Engel) avec une distribution nombreuse : Nico Sturm, Bas Teeken, Stefaan Van Brabandt, Clara Van den Broek, Bruno Vanden Broecke, Maarten Westra Hoekzema et Koen De Bouw/Gène Bervoets.

2005
Theater Aan Zee (Théâtre sur Mer)

En 2005, Peter Van den Eede et de KOE sont les invités d'honneur du festival Théâtre sur Mer à Ostende. Quatre spectacles y sont repris : De Gebiologeerden, De wet van Engel, De miserie van de jonge Werthers et In den beginne... Squirrels. De KOE invite aussi des gens de théâtre avec lesquels la compagnie a des affinités, comme De Onderneming (scindé en Lazarus et Comp. Marius en 2006) ou Maatschappij Discordia. Lors de la soirée de clôture de TAZ#2005, les acteurs de la compagnie qui chantent et font de la musique transforment le café du festival, Café Koer, en Café KOE et y donnent un concert du tonnerre.
2005 ne compte pas seulement des reprises, mais aussi la création de Who's afraid of Virginia Woolf et la première tournée de la version française deMy Dinner with André.

2006
Utopie van het Atoom (Utopie de l'Atome)

Utopie van het Atoom est la dernière pièce créée par Bruno Vanden Broecke au sein de De KOE.
« Tant le chercheur que l'artiste s'intéressent aux profondeurs, ils sont fascinés par l'origine de la vie. L'un est passionné par la vérité, l'autre est obnubilé par la véracité. » (Peter Van den Eede)

2007
Glanzen (Briller)

Dans Glanzen, une coproduction avec la compagnie de Pieter De Buysser, Lampe,Peter Van den Eede et Sien Eggers se glissent dans la peau de David Copperfield et Claudia Schiffer. Le quotidien De Morgenl'appelle la coproduction idéale : « Que proposer plutôt que du théâtre ? Pour De KOE, c'est toujours une soirée de bavardages très naturels, pour l'auteur et metteur en scène De Buysser c'est toujours la quête d'une façon d'être au-delà de “l'art qui emballe”. Ces deux orientations artistiques se rejoignent en beauté dans Glanzen. »(Wouter Hillaert)
Également en 2007, Nico Sturm monte une nouvelle pièce en compagnie d'Evelien Broekaert, Stefaan Degand, Pol Geusens et Nick Timmermans, le spectacle musical Burgerlijke Ongehoorzaamheid(Désobéissance civile).

2008
Onomatopee (Onomatopée)

La polycoproduction Onomatopéeassocie quatre compagnies : De KOE, STAN, Maatschappij Discordia et Dood Paard ; le cinquième homme est l'acteur free-lance Willem de Wolf. Willem a été présenté aux autres membres du « club » par Matthias de Koning ; pour finir, Peter Van den Eede l'invite à faire partie du noyau artistique de De KOE.
De KOE se produit aussi en France avec Qui a peur de Virginia Woolf, d'après la version néerlandaise de 2005.

2009
Een gelukkige verjaardag (Bon anniversaire)

À l'occasion du vingtième anniversaire de la compagnie, trois de ses acteurs habituels, Matthias de Koning, Sien Eggers et Nico Sturm, partagent le plateau avec Jan Decorte et Sigrid Vinks dans Een gelukkige verjaardag, d'après le célèbre documentaire Grey Gardens. Decorte a été, à côté de Maatschappij Discordia, l'une des principales influences de De KOE au moment où la compagnie comptait déjà quelques années d'activité ; cette collaboration a donc une importance particulière.
En 2009, De KOE tourne aussi avec son nouveau spectacle Laat op de avond na een korte wandeling(Tard le soir après une brève promenade).

2010
Wit (Blanc)

Dans Wit, De KOE retrouve la fraîcheur, la naïveté des débuts. Avec cette pièce s'ouvre aussi le chapitre le plus récent de l'histoire de la compagnie ; le noyau artistique se compose désormais de Peter Van den Eede, Natali Broods et Willem de Wolf.
Au fil des années suivantes, la trilogie De wederopbouw van het westen (Le Relèvement de l'Occident) est complétée parRood (Rouge) et Zwart (Noir).

2011
Krenz & Outrage au public

Peter et Natali sont en tournée en France avec Outrage au Public, une adaptation dePublikumsbeschimpfungde Peter Handke, en compagnie de Gène Bervoets, Marijke Pinoy et Sofie Palmers. Peter avait monté la version originale en 2006 en tant que spectacle de fin d'études d'un groupe d'étudiants du Conservatoire – Thomas Ryckewaert, Jonas Van Geel, Oscar Van Rompay, Barbara Vanwelden, Fran Verstegen et Ward Weemhoff – ; plus tard, cette même distribution l'a présenté au sein de De KOE.
Également en 2011, Willem de Wolf termine ses études de langue et culture allemandes par l'écriture de Krenz, de gedoodverfde opvolger(Krenz, le successeur désigné).

2012
Beroemden (Les Célèbres)

Ils se présentent de façon informelle comme « les gars », même si entretemps Sara De Roo participe aussi aux polycoproductions, à We hebben een/het boek (niet) gelezen(Nous (n')avons (pas) lu un/le livre) en 2010et à Beroemdenen 2012.

2013
Olga

Voici le point de départ d'Olga : « Et si, au lieu de jouer du Tchekhov, nous écrivions une nouvelle pièce de Tchekhov ? » Pour la première fois, Ans Van den Eede se produit avec la compagnie de son père.
Cette même année, Willem de Wolf créeVermogen(Patrimoine)en compagnie de Lineke Rijxman de Mugmetdegoudentand, et De wederopbouw van het westen est présenté sous la forme d'un marathon de quatre heures et demie.

2014
The Marx Sisters

Dans The Marx Sisters, une coproduction avec tg STAN, Natali Broods et Sara De Roo jouent les filles de Karl Marx. Willem de Wolf, qui a écrit le texte, y tient également un rôle.
De Wolf : « Pour la famille dans laquelle j'ai grandi, les discussions politiques sont une tradition familiale. Au théâtre, dans la littérature, dans chaque œuvre d'art, je recherche le raisonnement philosophique et social. Voilà ma définition de l'art : il encourage la réflexion à propos de la société et des moyens de la changer/réformer. »

2015
BlancRougeNoir

En collaboration avec le Théâtre Garonne à Toulouse, Peter, Natali et Willem présentent la version française de leur grande trilogie BlancRougeNoir, le Relèvement de l'Occident.

2016
Beckett Boulevard

« Bien entendu, nous n'avons encore jamais interprété littéralement une pièce de Tchekhov ; cette fois-ci, nous n'allons pas du tout jouer du Beckett. Une pièce précédente, Olga, avait d'abord été conçue comme un pastiche de Tchekhov, mais elle a progressivement dépassé ce stade, jusqu'à ce que nous nous retrouvions dans un univers quasiment beckettien. L'immobilisme absurde de l'un est exacerbé par l'autre. » (Peter Van den Eede à propos de Beckett Boulevard)

2017
HelloGoodbye

Après Olga, De KOE propose une nouvelle pièce pour grand ensemble. HelloGoodbyeréunit de nouveauMichael Vergauwen, Ans Van den Eede et Sien Eggers, qui sont rejoints par les nouveaux venus Tanya Zabarylo et Mats Vandroogenbroeck.
En 2017 a également lieu une première collaboration avec la compagnie anversoise De Nwe Tijd, pour la productionForsterHuberHeyne, présentée en allemand et en néerlandais.
Avec Myriam Van Imschoot et de nombreux bénévoles, Willem de Wolf crée le spectacle musical IN KOOR!(EN CHŒUR !)

2018
Anniversaire

En prévision de son trentième anniversaire en 2019, De KOE dépoussière deux spectacles qui ont été importants pour son évolution :Krenz, de gedoodverfde opvolger (en automne 2018) et Who’s afraid of Virginia Woolf (au printemps 2019).

2019
ACHTER/AF

De KOE fête ses 30 ans avec ACHTER/AF, un spectacle sur le retour en arrière et le regard tourné vers l'avenir.